Les films vus au cinéma

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lis moi avec webReader

Home

home.jpg Yann Arthus Bertrand nous propose ici un documentaire sur notre planète Terre et son environnement, le tout autour du changement climatique en cours et de l'effet de l'exploitation à outrance que les Hommes font des ressources naturelles.

Je n'ai malheureusement pas pu voir ce documentaire dans un cinéma ou sur un écran géant en plein air... j'étais enrhumé et suis donc resté devant ma "petite" télé avec un son classique, mais c'était beau à voir !

Comme l'a si bien dit Yves Calvi à Yann Arthus Bertrand dans le débat qui a suivi la projection télévisée : Yann Arthus Bertrand sait rendre belles les choses qu'il filme, même lorsqu'elles ne le sont pas à la base... et c'est vrai que ces images étaient superbes !

La musique en liaison avec les images et les commentaires, en revanche, à la fois instructifs et soporifiques. C'est la partie dommage de ce gigantesque projet de 2 ans... qui a finalement été diffusé le même jour tout autour du globe.

Le message est clair : nous avons 10 ans pour corriger notre comportement ou nous le paierons très cher et nos successeurs risquent de ne pas supporter l'environnement que nous leur laisserons entre fortes chaleurs, guerres de la faim et de l'eau !

Ce qui est dommage, c'est qu'il n'y avait pas d'indication sur ce qu'on peut y changer au niveau de chacun d'entre nous, à part les points suivants : - arrêtons de manger de la viande (ou diminuons de façon importante sa consommation) - privilégions les produits frais et biologiques des producteurs proches de nos lieux d'achat ou de consommation - arrêtons les transports individuels polluants - travaillons l'isolation de nos habitations afin d'en diminuer le coût énergétique et écologique - aidons les pays en voie de développement à ne pas imiter nos erreurs et à passer directement à la case non polluante en leur fournissant les technologies pour devenir autosuffisants en matière énergétique (en particulier solaire) et alimentaire - arrêtons également de manger des espèces en voie de disparition comme le thon rouge dont tout le monde s'entend pour dire qu'il n'existera bientôt plus - privilégions sa consommation et économisons l'eau propre (celle qui provient de nos robinets)

Voilà, ce sont des pistes, mais si nous faisons tous un petit quelque chose chaque jour comme par exemple marcher, prendre le vélo ou les transports en commun, rester moins longtemps sous la douche (là, je parle pour moi), acheter des produit bios aux agriculteurs du coin, et bien les choses changeront d'elles mêmes car c'est au niveau de chacun d'entre nous que le changement s'enclenche et reste possible au niveau planétaire !

Voir les produits "Home" sur

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.les-films-vus-au-cinema.com/index.php/trackback/113

Fil des commentaires de ce billet